immobilier-cerdagne-capcir.fr
Image default
Décoration

Installez un toit vert !

Si vous souhaitez vous démarquer du voisinage et agir pour l’environnement, inspirez vous de notre dossier de la semaine qui vous montre les avantages d’installer un tapis végétal sur votre toit ! En plus de retenir l’eau, de capter les particules de pollution, il assure une bonne isolation thermique permettant d’économiser de l’énergie.

Ce concept vise à installer sur les toits de nos maisons ou de nos bâtiments un espace vert ! Vous pouvez faire pousser des arbres, arbustes, plantes, transformant ainsi les espaces gris et vides par des endroits vivants et harmoniques.

Vous pouvez facilement dresser la liste des multiples bénéfices qu’offre un toit vert :

– Il produit de l’oxygène

– Il réduit le niveau du bruit

– Il régule le climat local

– Vous pouvez tirer profit de l’eau de pluie et de la lumière solaire

– C’est un contrepied à la contamination en capturant du dioxyde de carbone, benzène ou autres particules suspendues dans l’air

– Cela peut être un espace pour cultiver les aliments

– Cela sert d’écosystème pour les oiseaux et les insectes pollinisateurs

– Il favorise l’isolation thermique. L’été les toits peuvent être brûlants, atteignant plus de 60°C en surface. Une toiture végétale par contre permet de préserver une température de 15°C à 20°C.

Il existe trois différentes façons de verdir son toit :

Le verdissement extensif avec un tapis végétal d’une épaisseur de 8 à 15cm. Il est adapté à une végétalisation composée de plantes habituées aux milieux secs. Il ne nécessite pas un grand entretien. La liste des plantes est assez restreinte : mousses, graminées, plantes de faible hauteur peuvent être cultivés.

Le verdissement intensif avec un tapis végétal allant de 20 à 60 cm d’épaisseur. Il se caractérise par la pose de végétaux de grande taille, de plantes vivaces, arbustes…  Il nécessite une couche minimale de 20cm de substrat. L’entretien doit être assez régulier, autant que pour un jardin.

Pour que votre toit vert n’ait pas de problème dans le temps, il doit être parfaitement préparé. Faites en sorte que ce toit s’accorde au reste de la maison. Vous pouvez renforcer votre toit avec des supports latéraux. Le vent ou la pluie peuvent nuire au développement de vos plantes.

Elaborez votre toit vert pas à pas :

– La structure portante d’un toit vert doit être posée sur un toit incliné avec un minimum de 5 degrés pour favoriser le drainage.

– Sinon, si l’inclination est quasiment nulle, vous devez prévoir une couche de drainage et de filtration, pour faire dévier l’eau en cas de fortes pluies.

– La surface du tapis doit être recouverte d’une couche imperméable et le toit doit avoir une isolation thermique.

– Sous la membrane imperméable doit être placée une couche de protection, pour que les racines ne perforent et ne fendent pas le toit.

– Placez une autre couche spongieuse, un substrat de croissance, pour que puisse se maintenir l’humidité lorsque la pluie se fait rare.

– Et, finalement, une dernière couche de terre, avec des panneaux d’herbe.

– Vous n’avez plus qu’à placer les plantes de votre choix ou semer différents types de végétaux.

Pour les toits à forte inclinaison, avec un risque de glissement, utilisez des couches permettant d’accrocher ces panneaux d’herbe.

A lire aussi

Une déco de chalet

Irene

Astuces pour un intérieur sans insectes !

Irene

Comment réaliser des boules d’ficelle pour sa déco ?

Irene

Quelles couleurs pour vos sous-sols ?

Irene

Rond, encastré, en inox…l’évier dans tous ses états !

Irene

Les clefs de réussite d’un style Shabby Chic !

Irene