immobilier-cerdagne-capcir.fr
Image default
Construction

Quelles étapes suivre pour faire construire sa maison ?

Quelles étapes suivre pour faire construire sa maison ?
Notez cet article

Le besoin de construire une maison individuelle pour soi s’inscrit d’une manière ou d’une autre dans un accomplissement humain. Pour de nombreuses personnes, cela représente un rêve ou un objectif avec un enjeu particulier. La résidence privée ou personnelle se présente comme le nid intime dans lequel vous établissez votre cocon familial ou individuel. Pour faire construire votre logement, vous devez prendre en compte certains aspects qui entrent dans le cours de la préparation du projet et l’exécution de ce dernier en bonne et due forme. Dans ce guide, nous revenons sur l’essentiel des démarches ou du moins les étapes à suivre pour mener à bon port la construction de votre résidence individuelle.

1. L’importance de bien choisir la localisation de votre terrain

Tout comme un oiseau ne construit pas son nid dans n’importe quel arbre, vous devez effectuer en amont de votre projet de construction, un bon choix de la localisation pour votre future maison. Cet acte comporte un grand intérêt dans le sens où votre lieu de résidence doit vous apporter non seulement sécurité, confort, calme et sérénité, mais aussi, et surtout une certaine praticabilité. Un bon emplacement ou une bonne localisation doit prendre en compte certains critères tels que :

  • La proximité de votre future maison avec votre lieu de travail. C’est un point important que la société Maisons Alysia met en avant afin de vous aider à trouver avec facilité un terrain sur circuit court, c’est-à-dire proche du lieu où vous exercez votre profession, ou votre job ;
  • La proximité avec les centres commerciaux, les hôpitaux, les écoles pour les enfants, les services publics, les gares et les stations, etc. ;
  • L’attractivité de la ville quant aux centres de loisirs, les places publiques, les parcs, les musées, les jardins publics, etc. qu’elle renferme ;
  • La sécurité de la ville c’est-à-dire l’absence de nuisances et de crimes ;
  • Le climat et la météo, etc.

Vous devez considérer sur une liste la majorité de ces conditions avant de choisir définitivement la localisation de votre futur domicile.

2. Analyser le terrain avant de choisir

Après avoir trouvé le bon emplacement pour loger votre future demeure, vous devez vous rassurer maintenant d’opter pour un terrain idéal. Même si tout dépend de vos goûts et préférences, vous gagnerez ici à faire appel à des professionnels pour étudier avec vous les terrains que vous allez visiter. La sécurité et la durabilité de votre construction en dépendent d’ailleurs. N’achetez pas un terrain qui ne présente pas des indices ou des facteurs rentables. L’enjeu d’un bon terrain réside dans le fait que vous devez profiter de ce dernier lors d’une éventuelle revente après des années. C’est important de prévoir cette possibilité aussi. En effet, des circonstances peuvent vous contraindre ou vous amener à revendre votre maison. Pour cela, vous devez choisir un bon terrain étudié au préalable par des professionnels qui vous rassureront de la solidité et de la nature du sol ainsi que de la constructibilité de votre maison sur ce type de terrain.

3. Définir un plan pour votre maison

Cette étape peut occuper constamment votre esprit durant tout le processus de construction de votre maison. En effet, le plan d’un édifice individuel peut constituer la vraie source d’enthousiasme ou de motivation pour vite aller au bout du projet. Plusieurs personnes préfèrent commencer par penser au plan de leur domicile personnel avant de chercher même le terrain et sa localisation. Peu importe la position à laquelle vous placez cette étape, elle reste non moins négligeable. Vous devez définir le type de logement que vous voulez construire. Plusieurs formes existent :

  • Des constructions classiques ;
  • Des maisons à étage ou de plain-pied ;
  • Des villas ;
  • Des mini-châteaux ;
  • Des maisons en béton ou en bois, etc.

Vous disposez d’une large palette de plans dans le catalogue des professionnels architectes pour vous inspirer. Nous vous recommandons de prendre l’assistance de ces derniers afin de peaufiner, d’approfondir et d’étudier de fond en comble les détails de votre plan. Grâce à l’intervention des architectes, vous pourrez savoir si votre terrain peut accueillir le type de construction que vous désirez. Veuillez privilégier dans tous les cas le plan qui vous inspire charme, beauté, esthétique et confort puisque c’est le lieu qui vous servira de logement tous les jours.

4. Le budget de votre projet

C’est la partie qui définira si votre projet doit aboutir ou pas. L’élaboration du budget reste une étape incontournable pour mener à bien votre processus de construction. D’abord, vous devez analyser vos potentialités financières personnelles en vous demandant si vos propres ressources peuvent-elles suffire à construire votre maison. Même si c’est le cas, ne perdez pas de vue la possibilité d’effectuer des emprunts. Certes, certaines personnes préfèrent construire leur maison avec de l’argent comptant. Nous vous recommandons plutôt d’envisager des emprunts à la banque. Cela constitue pour vous un gros avantage surtout avec les taux bénéfiques. Veuillez recourir à un conseiller financier ou un courtier pour analyser les possibilités qui s’offrent à vous en matière d’emprunts après élaboration de votre budget. Cette étape vous permet de savoir non seulement combien vous reviendra la construction de votre maison, mais aussi les sources de financement possibles qui s’offrent à vous. Si vous trouvez une issue favorable avec la banque, celle-ci se chargera de financer toutes les étapes du projet à savoir :

  • L’achat du terrain ;
  • La construction de votre maison ;
  • Le paiement des ouvriers, etc.

N’oubliez pas de signer le contrat avec la banque. C’est cet accord qui vous fera bénéficier des acomptes assignés à chacune des étapes du processus. Le contrat constitue également un gage de sécurité dans la construction et la livraison de votre maison en temps et prix convenus.

5. Choisir un constructeur

Vous disposez ici de la possibilité de superviser vous-même votre projet de construction. Dans ce cas, vous intervenez comme maitre de chantier et vous suivez le travail de tous les artisans professionnels sur le terrain. Cette autoconstruction présente un certain inconvénient : vous ne disposez plus de temps pour vous-même puisque votre présence chaque fois s’avère indispensable. Pour aller vers une autre alternative plus bénéfique, nous vous conseillons de confier le chantier à un maitre d’œuvre. Celui-ci officie en qualité de professionnel pour coordonner toutes les activités qui entrent dans le cadre de construction de votre maison. Cela vous garantit un bon suivi des étapes pour la réalisation en bonne et due forme du projet. Le professionnel constructeur maitrise mieux les contours des choses sur le chantier. Il met à disposition ses compétences afin d’œuvrer pour une bonne exécution des tâches. L’enjeu d’un constructeur professionnel réside dans le fait que celui-ci peut vous aider à effectuer certaines démarches administratives.

6. Des démarches administratives relatives à la construction

Le tout ne suffit pas de choisir votre terrain à un emplacement idéal d’une part et d’obtenir le financement bancaire d’autre part. Vous devez vous concentrer sur les démarches indispensables pour sécuriser l’effectivité de votre projet. Vous devez avant toute première pose de pierre maitriser les règles d’urbanisme. Pour cela, vous devez demander un certificat d’urbanisme. En plus, vous devez demander un permis de construire avant de vous lancer dans la phase pratique du projet. L’obtention du permis de construire représente un visa qui vous octroie le pouvoir de commencer à poser les pierres sur votre terrain. Pour tout type de construction, vous devez demander un permis de construire auprès des autorités locales du lieu de situation de votre terrain. C’est un principe incontournable qui protègera en retour vos activités.

Outre ce visa, vous devez souscrire à des assurances notamment la garantie décennale qui couvre les Dommages Ouvrages. La garantie DO reste très capitale pour le futur de votre maison. Pour l’exhiber en cas de problèmes, vous devez l’avoir obtenue avant de commencer la construction de votre maison. Le respect des délais constitue un enjeu de taille dans les démarches administratives liées à la réalisation de votre projet.

7. Suivre la construction

Ne manquez pas de suivre la construction de votre maison. Cela vous garantit l’évolution proprement dite du chantier. En principe, le constructeur doit vous rendre compte du cours des activités au fur et à mesure selon une fréquence déterminée à l’avance. Néanmoins, vous devez vous rendre vous-même sur le chantier pour toucher des yeux comment les choses évoluent. Cela vous permet de prévenir les erreurs et les réadaptations qui ne répondent pas à votre goût. Ainsi, des corrections peuvent être apportées au moment propice plutôt que de vous laisser surprendre à la livraison du chantier. La banque aussi aura besoin de connaitre de l’évolution du projet afin d’assurer le reste des financements.

8. La livraison de votre maison

C’est le moment où vous devenez propriétaire de votre logement individuel. La livraison de votre maison coïncide avec la remise des clés et la présentation en détails des pièces, des matériaux et des matériels utilisés pour construire l’édifice. Vous devez prendre le soin de tout observer, voire scruter. Si vous manquez un détail, cela peut vous défavoriser après. Veuillez prendre votre temps et analyser tous les coins et recoins de votre maison afin de soulever les éventuelles erreurs ou les tâches mal faites. Enfin, n’oubliez pas de signer les papiers relatifs à la fin des travaux sur le chantier. Il ne reste plus qu’à profiter de votre nouvelle résidence et suivre le reste des démarches convenablement.

A lire aussi

« Ma femme est peintre en bâtiment… et alors, où est le problème ? »

adrien

Interface, spécialiste des dalles de moquettes et… pionnier de l’économie circulaire

adrien

Le plus vieux matériau de construction au monde est aussi le plus écoresponsable

adrien

Bâtiment : la rénovation, un enjeu d’avenir

adrien

S’inspirer d’os pour construire une base lunaire avec une imprimante 3D

adrien

Pourquoi n’y a-t-il pas davantage de constructions en bois en France ?

adrien